PUBLICITÉ : INTERNET DÉSORMAIS DEVANT LA TÉLÉVISION

La télévision a perdu son combat contre le web. Désormais qui dit publicité dit internet. Cette année, les spots publicitaires diffusés sur la toile ont été plus nombreux que ceux diffusés à la télévision. Cette dernière a perdu 2% de part sur le marché publicitaire, précisément moins 2,5% au niveau des chaînes gratuites et moins 0,9% au niveau des chaînes payantes. De son côté, la publicité digitale en a gagné 17%.

Le cabinet d’études MAGNA a rapporté que selon les 70 marchés TV qu’il a analysés, 29 sont envahis par la pub internet. Ils figurent surtout dans le Top 10 : l’Australie, la Chine, la Grande-Bretagne, les États-Unis, le Canada. D’ici fin 2017, le digital aura conquis 41% de part de marché, ne laissant que 35% à la télévision.

Selon les pronostics de MAGNA, le digital continuera de progresser en 2018 et pourra même gagner 44% de parts de marché publicitaire.

Le marché publicitaire TV boosté par les événements mondiaux

Les publicités télévisées ne risquent cependant pas de disparaître. Selon les estimations de MAGNA, les parts de la TV augmenteront de 2,5%, soit 183 milliards de dollars en 2018. Le Mondial de Football qui se tiendra en Russie et les Jeux olympiques d’Hiver hébergés par la Corée du Sud y seront pour quelque chose.

Cela n’empêchera pas le digital de s’emparer de 50% de parts de marché prochainement, soit 291 milliards de dollars en 2020 et 347,7 milliards d’ici 2022. La perte de pouvoir de la télévision sera alors confirmée sachant que les publicités effectuées sur Facebook et Google ne cessent de croitre.

Quand les appareils mobiles s’y mettent aussi

Les télévisions n’ont pas une, mais plusieurs rivales. Outre les écrans d’ordinateur, elle doit également faire face à ceux des smartphones et des tablettes. Selon l’étude menée par le cabinet, la plupart des ventes de publicité digitale viennent des clics et impressions sur les mobiles.

Cette année 2017, on enregistre une augmentation de 39% des publicités sur mobiles et la tendance se poursuivra en 2018 avec une croissance estimée à 27%. Soit 62% de la totalité des ventes de publicité sur internet.

Les cinq années à venir seront des plus avantageuses pour le digital, mais dévastatrices pour la télévision. Ses recettes ne risqueront pas de croître d’aussitôt. Beaucoup de grands network devront revoir leur stratégie s’ils désirent continuer à faire des bénéfices.

Source : http://fredzone.org/publicite-internet-desormais-devant-la-television-003

2017-12-14T16:22:27+00:00