Parents et adolescents s’inquiètent du temps passé devant les écrans, révèle une étude

Plus de la moitié des adolescents américains trouvent qu’ils passent trop de temps sur leurs téléphones cellulaires, mais leurs parents ne sont guère mieux, révèle une étude du Pew Research Center.

36 % des parents s’inquiètent de leur propre temps consacré à leurs téléphones et 39 % admettent être déconcentrés par ces appareils au travail.

La moitié des adolescents de 13 à 17 ans ont remarqué que leurs parents sont distraits par leurs téléphones lorsque ceux-ci leur parlent en personne.

Cette proportion passe à 72 % quand on demande aux parents ce qu’ils pensent de la concentration de leurs adolescents dans la même situation.

Par ailleurs, 56 % des adolescents disent ressentir de la solitude, de la contrariété ou de l’anxiété lorsqu’ils n’ont pas leur cellulaire avec eux.

Cela ne les a pas empêchés de prendre des mesures pour réduire le temps qu’ils passent sur leurs téléphones (52 %) ou les réseaux sociaux (57 %) et à jouer à des jeux vidéo (58 %).

Les parents gèrent aussi le temps passé par leur progéniture devant un écran. 57 % des parents imposent à leurs adolescents des restrictions quant à la durée ou au moment d’utilisation du téléphone et d’Internet.

Enfin, 91 % des adolescents estiment que le fait de passer trop de temps en ligne est un problème auquel fait face leur génération, dont 60 % qui disent qu’il s’agit d’un problème majeur.

L’étude a été menée auprès de 743 adolescents et 1058 parents d’adolescents américains. Elle a une marge d’erreur de 5 points de pourcentage pour les adolescents et de 4,5 points de pourcentage pour les parents.

Source:

 

2018-08-23T21:04:38+00:00